Filinfo

Handball

JO-2016.Handball: après la surprise du Mondial, les mercenaires qataris en mission olympique

© Copyright : DR
Après l'argent au Mondial, une médaille aux Jeux de Rio? En réalisant une entrée fracassante dans la compétition dimanche, le Qatar a montré qu'il entend confirmer son statut de nouvelle force du handball en dépit des critiques sur son équipe de mercenaires.
A
A

La Croatie, placée parmi les favoris, a pris l'eau (30-23) face à la sélection émiratie composée à près de 80% de joueurs étrangers naturalisés dont... un Croate, Marko Bagaric, auteur d'un but.

"J'ai joué avec plusieurs de mes adversaires d'aujourd'hui en club en Croatie. Le plus dur, c'était pendant les hymnes", affirme l'arrière de 30 ans, qui a honoré sa 14e sélection sous le maillot qatari.

"Le Qatar m'a donné l'opportunité de disputer les jeux Olympiques. C'est le rêve de n'importe quel sportif", souligne celui qui a fait le même choix que 11 de ses 14 coéquipiers. Car, seulement trois joueurs de l'équipe sont nés au Qatar.

Les autres viennent de Syrie, des Balkans, d'Espagne, d'Egypte, de France... Parmi les plus fameux figurent le gardien bosnien Danijel Saric, le Monténégrin Zarko Markovic, auteur de 10 buts dimanche, et l'arrière gauche cubain Rafael Capote.

"On est une équipe comme les autres. On n'a rien de particulier", jure pourtant Capote, en lice pour décrocher le titre de meilleur joueur de l'année 2015, finalement décerné au Danois Mikkel Hansen.

L'effectif est lui-même cornaqué par l'Espagnol Valero Rivera, champion du monde avec la "Roja" en 2013 et considéré par certains observateurs comme le meilleur entraîneur du monde.

La Fédération qatarie a su tirer profit des règles mouvantes en matière de nationalité. Au handball, on peut changer de maillot national à condition de ne pas avoir joué pendant trois ans pour sa sélection d'origine. La Fédération internationale n'impose, par ailleurs, aucune limite au nombre de joueurs naturalisés qu'une sélection a le droit d'aligner.

Les naturalisations à tour de bras opérées avant le Mondial-2015, organisé à domicile, n'avaient pas manqué de susciter les critiques vis-à-vis de ce petit émirat pétrolier du Golfe. Avec 2,2 millions d'habitants, dont 1,6 million d'étrangers, il détient les troisièmes réserves mondiales de gaz naturel, et ses dirigeants rêvent de faire de Doha la "capitale mondiale du sport".

Le Qatar faisait alors déjà l'objet d'accusations de corruption à propos de l'attribution de la Coupe du monde de football en 2022 et d'exploitation des ouvriers sur les chantiers de construction du Mondial.

Une équipe «achetée»
L'ancien président déchu de la Fifa Joseph Blatter avait lui-même taxé la politique de "recrutement" de la sélection de handball qatarie "d'absurdité".

Le sélectionneur de l'équipe de France de handball Claude Onesta avait lui affirmé qu'il aurait été "peiné" de perdre la finale du Mondial-2015 à Doha, à cause de l'image sportive renvoyée par son adversaire.

"Quand vous avez des passeports temporaires pour une compétition, c'est un contournement de la règle. Je ne jette pas la pierre à l'équipe du Qatar qui est rentrée dans la règle, mais il serait dommageable de rester dans cette direction", avait-il estimé après la victoire de son équipe (25-22).

D'autres avaient reproché au Qatar d'avoir "acheté" une équipe. Des accusations rejetées par l'arrière Bertrand Roiné, champion du monde avec la France en 2011, avant de changer de nationalité: "Quand je vois dans la presse qu'on a été payé des millions pour venir, c'est faux. Moi, pour ma part, j'ai touché zéro. C'était plus une opportunité sportive que financière".

Bertrand Roiné affrontera, mardi, ses anciens partenaires, doubles champions olympiques en titre. Avec la même émotion que Bagaric lors des hymnes?

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Handball CHAN 2018
Handball CHAN 2018

CAN 2018 de Handball: nos Lions sont en quarts de finale

Handball Equipe nationale
Handball Equipe nationale

Handball. Adli Hanafi: "On n'a plus de nouvelles des deux joueurs disparus en Espagne"

Handball handball
Handball handball

Handball. Championnat arabe: un club algérien se retire à cause du... Widad Smara


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Bounou sort ses gants contre le Barça

Le Raja veut rééditer le sacre de 2003

L'AS FAR renouera avec la transhumance

Rami fait prendre des Bleus à Zemmour

Un arbitre «séquestré» à Kénitra

El Guertili poursuivi pour crimes financiers

Benabicha aux commandes du WAC?

Guendouzi voit l'avenir en bleu

Un derby au nord, un choc au centre

Exode des joueurs du MAT: le Raja blanchi