Filinfo

Foot

Côte d'Ivoire-Maroc: la presse ivoirienne prévient ses Éléphants

© Copyright : DR
La presse ivoirienne évoque, d’ores et déjà, le choc qui opposera les Éléphants aux Lions de l’Atlas le 11 novembre pour le compte de la 6e et ultime journée des éliminatoires de la Coupe du Monde (Russie 2018).
A
A

Un journal ivoirien de renom a tenu à prévenir des Éléphants quant aux préparatifs de l’équipe nationale du Maroc en marge de la rencontre qui les opposera, en Novembre à Abidjan. Le média a passé au crible fin les préparatifs des Lions.

Le nombre impressionnant de Marocains qui feront le voyage, le moindre coût du billet d’avion, les primes des Lions, l'entrée gratuite des supporters ou encore le service de sécurité mis en place…tout a été analysé.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Découvrez la loge de la FRMF à Saint-Pétersbourg

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Les Marocains de Côte d’Ivoire déçus, mais gardent espoir

Foot Maroc
Foot Maroc

Le football marocain au bord du gouffre


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Hors jeu. Infantino, ce doux dictateur

Kiosque

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia