Filinfo

Botola

Safri «démissionné» du Raja par Fathi Jamal?

© Copyright : DR
Kiosque360. Suite à la nomination de Patrice Carteron, Youssef Safri a déposé sa démission en tant qu'entraîneur adjoint. Il dit avoir subi une pression de la part du directeur technique du club, Fathi Jamal.
A
A

L’entraîneur adjoint du Raja de Casablanca, Youssef Safri, vient de déposer sa démission. Selon des sources proches du club, la raison de son départ n’a rien à voir avec l’état de santé de son père, comme colporté par la rumeur.

Le motif principal de la démission de l’ex-international marocain est son insatisfaction quant aux choix des responsables rajaouis. Le club vient en effet de recruter un nouvel entraîneur en la personne du technicien français Patrice Carteron, ce qui aurait déplu à Youssef Safri qui visait justement ce poste, rapporte le quotidien arabophone Al Massae dans son édition du mercredi 6 février.

Toujours selon les mêmes sources, Safri s’attendait à plus de considération et de confiance de la part des dirigeants du Raja, surtout après avoir mené les vert et blanc à la victoire face au Difaa Hassani El Jadidi, la semaine dernière par 4 buts contre 2. En plus, Safri a été nommé entraîneur adjoint sans même être consulté pour sonder son opinion.

Le quotidien précise également que lors de la conférence de presse qui a suivi le match contre le DHJ, Safri a déclaré avoir subi de la pression de la part de quelques dirigeants du Raja, en particulier le directeur technique du club, Fathi Jamal.

C’est dans ce climat déletère au sein de son staff technique que le Raja s’envole ce mercredi vers la Tunisie pour y disputer le quart de finale retour de la coupe Zayed face à l’Etoile sportive du Sahel. Pour rappel, les Aigles verts avaient perdu le match aller à domicile (2-0) et leur ancien entraîneur, Juan Carlos Garrido, a été limogé illico.

La rencontre devrait voir le retour de Mahmoud Benhalib et Abderrahim Chakir, écartés par Garrido au match aller. A contrario, Omar Boutayeb sera absent et c’est Mohamed Douik qui le remplace. Du côté tunisien on s’attend à trois absences, Firas Belarbi et Saddam Ben Aziza pour cumul de cartons jaunes, ainsi que Mohamed Amine Ben Omar pour blessure.

 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Quel avenir pour le Raja?

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Vidéo. Les secrets de la pré-saison du Raja

Botola Raja de Casablanca
Botola Raja de Casablanca

Le Raja va payer Juan Carlos Garrido


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Ahmad Ahmad tient à une 3e finale WAC-EST

La FRMA ne dépense pas tout son budget

La FRMF prépare déjà l’après-Renard

Mahrez, Sadio, Ziyech, Salah... quel bilan?

Hervé Renard chassé par les médias?

Le "résultat" WAC-ES Tunis bientôt connu

Annulation de l’AG de «Sport pour tous»

Mercato explosif en Liga espagnole

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme