Filinfo

Foot

Le Ghana au secours de la CAF?

© Copyright : DR
Alors qu’il reste deux jours aux pays intéressés par la CAN 2019 pour déposer leur candidature, le Ghana a affirmé ce mercredi son souhait et sa capacité d’accueillir cette compétition, dont le lieu reste toujours inconnu.
A
A

Nouvelle déclaration au sujet de la CAN 2019. Alors que le Maroc vient d’annoncer son refus de se porter candidat, le Ghana a déclaré être prêt pour accueillir cet événement, qui devait avoir lieu initialement au Cameroun en juin prochain.

Lire aussi: Exclu360: le Maroc n'organisera pas la CAN

Ce mercredi, Le ministre ghanéen de la Jeunesse et des Sports, Isaac Asiamah, a assuré que le Ghana a toutes les atouts pour organiser le tournoi. “Nous venons d’organiser la CAN féminine. Nous sommes prêts à accueillir un autre événement si la CAF le veut”, a-t-il déclaré.

Lire aussi: Aucun candidat déclaré pour la CAN 2019!

Jusqu’à présent, la CAN 2019 reste sans pays hôte. Aucun pays n’a, pour l’instant, déposé son dossier de candidature, dont la date limite est fixée au 14 décembre minuit. 

Lire aussi: Officiel: Talbi Alami confirme que le Maroc n'est pas candidat

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Al Sissi et Ahmad Ahmad font le point

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Al Ismaily réintégré mais sévèrement sanctionné

Foot CAN U20
Foot CAN U20

Vidéo. Le Mali bat le Sénégal et remporte la CAN


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Chelsea a le blues et cherche un coach

107 stades réhabilités

Trio arbitral sénégalais pour MCO-RSB

Ouaddou approché par le KACM

Dembélé, un prodige fainéant?

Le public jdidi ne met pas la main à la poche

La triche au Mondial 2006 confirmée

Le WAC sème ses poursuivants

Le Mondial russe a fatigué Rami

Le directoire du KACM prié de dégager