Formulaire de recherche

Issa Hayatou: "le Maroc devra organiser le mondial avec l’Algérie ou l’Égypte"

issa hayatou

© Copyright : DR

Posté le 12/03/2017 à 14h56 par Kebir Bhyer

La co-organisation du mondial 2026 entre le trio Maroc, Espagne, Portugal, ne plait pas au patron du football africain. Issa Hayatou, veut que le Maroc dépose son dossier de candidature avec des pays africains comme, l'Algérie, l'Egypte ou l'Afrique du sud... L’idée de Hayatou affaiblit en réalité le dossier marocain, surtout avec la concurrence de la CONCACAF d'Outre-Atlantique et le nouveau système de vote de la Fifa.

Il parait que ça ne tourne pas rond dans la tête d’Issa Hayatou. L'actuel président de la Confédération africaine de football ne veut pas que le Maroc dépose un dossier de candidature commun avec l'Espagne et/ou le Portugal, pour l'organisation de la Coupe du monde 2026. 

Hayatou a déclaré que le Maroc doit concourir avec des pays africains comme l'Algérie, le Nigeria, l'Égypte, ou enore l'Afrique du Sud , selon des déclarations recueillies par des stations de radios françaises.

La proposition du président de la CAF, Issa Hayatou, diminuera sûremennt les chances du dossier marocain face à celui du trio, Etats-Unis, Mexique, Canada. Le Maroc se doit donc de convaincre l'inamovible Issa Hayatou de soutenir une candidature européo-africaine, car le Maroc doit mettre toutes les chances de son côté, et non les entraver avec une candidature avec l'Algérie voisine ou la lointaine Afrique du Sud.

Surtout que la Fédération internationale de football a entamé beaucoup de changements depuis l'arrivée de Gianni Infantino à la tête de l'instance dirigeante de football. Le conseil de la Fifa a décidé à l'unanimité le passage à 48 équipes dès 2026, avec 16 groupes de 3 équipes. De plus, la désignation du pays organisateur ne se fera plus par le vote du Comité éxécutif de la FIFA. Le pays hôte de la Coupe du monde de football 2026 sera choisi par les états membres de la FIFA, 206 au total.  

Une organisation conjointe entre Maroc, Espagne, Portugal donnera plus de chances au dossier marocain. Grâce aux partenariats signés par la FRMF avec les fédérations africaines, le Maroc n'aura pas de problème d’attirer les votes des Etats africains, arabes, voire asiatiques.

L'Espagne et le Portugal se chargeront des votes des Etats du vieux continent. Sauf que le Portugal ne compte pas faire partie du trio de la coupe du monde 2026, selon des déclarations de la fédération portugaise, recueillies par l'agence espagnol EFE. Une candidature conjointe maroco-espagnole peut toujours battrer le trio du continent américain, États-Unis, Mexique et Canada.

Le patron du football mondial avait récemment mis en garde le président américain Donald Trump en raison de son décret anti-immigration envers le Mexique. La politique de Trump pourrait donc porter un coup au trio américain, et favoriser la candidature maroco-espagnole.

Le quotidien espagnol "As" avait indiqué que l'organisation conjointe entre l'Espagne et le Maroc est vue d'un très bon œil par le président de la FIFA.

La Fédération internationale de football a précisé que les pays intéressés pas l'organisation du mondial, devront déposer leur dossier de candidature avant fin décembre 2018. Le vote est prévu en mai 2020.

Posté le 12/03/2017 à 14h56 Par Kebir Bhyer