Filinfo

Foot

Vidéo. Mondial 2018: la Russie explose l'Arabie saoudite devant Mohammed Ben Salmane

Sous les regards du prince héritier de l'Arabie saoudite, Mohammed Bin Salmane, la Russie a giflé l'Arabie saoudite (5-0) en ouverture de la Coupe du Monde 2018.

Par Aymane Kadiri Alaoui
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Arabie Saoudite
Foot Arabie Saoudite

Pourquoi le championnat saoudien attire autant?

Foot supportrices
Foot supportrices

La supercoupe d’Italie à Djeddah, sans femmes

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Benatia n'oubliera jamais le Mondial


5 commentaires /

  • nono
    Le 15 Jun. 2018 à 12h03
    Inchaalah que humiliation dur et persiste pour les prochains matchs et a jamais devant le regard de MOHAMED BiN SHALOM le pince
  • Orion
    Le 14 Jun. 2018 à 19h20
    Nous ne leur souhaitons et ne leur souhaiterons que du mal pour toujours et dans tout les domaines ... qu'ils soient maudit , bien fait pour ces chiens .
  • al jaouhari
    Le 14 Jun. 2018 à 19h14
    Cette défaite d'un grand pays "frère" a quelque peu apaisé mon courroux. Puisse Al Turki et ceux qui l'ont suivi dans sa félonie soient honnis.
  • MOHAMED GUERIMEJ
    Le 14 Jun. 2018 à 17h34
    LES SAOUDIENS MERITENT LA DETAITE BIENFAIT POUR EUX ET LUI SOUHAITONS TOUTES LES DEFAITES EN TOUT
  • Hakim Ragi
    Le 14 Jun. 2018 à 16h58
    La trahison se paie cash. Grand bien leur fasse.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech