Formulaire de recherche

Vidéos. Mondial des clubs: tout ce qu'il faut savoir sur les autres participants

Grêmio

© Copyright : DR

Posté le 05/12/2017 à 20h00 par Nassim Elkerf

Le Wydad joue pour la première fois de son histoire la Coupe du Monde des clubs. Cette année, la compétition connaît la participation de 6 autres clubs, tous très solide. À l'exception du représentant de l'Océanie, Auckland City, qui montre à chaque fois ses limites, toutes les autres équipes peuvent aspirer au sacre suprême.

Cette année, le Mondialito connait la participation de plusieurs clubs habitués de la compétition. Avec le Real Madrid déjà deux fois tenant du titre, Pachuca qui participe pour la 4e fois, sans oublier les Néo-zélandais d'Auckland City qui participeront à la coupe du monde des clubs pour la 9e fois de leur histoire. 

C'est dire que le Wydad, qui découvre ce tournoi, a plusieurs défis à relever d'entrée face à un adversaire au jeu très agressif et aux transitions ultra-rapides: Pachuca. Le club mexicain ressemble beaucoup à Monterrey, que le Raja avait sorti en 2013, des quarts de finale de la compétition. Deux clubs mexicains, habitués aux conditions climatiques difficiles qui maîtrisent le jeu des contres et les duels physiques. 

Autre affiche des quarts de finale, elle opposera les Urawa Red Diamonds (Japon), champions d'Asie, aux vainqueurs du match Al Jazira (pays hôte)-Auckland City (Océanie).

Le club à suivre de près est donc le champion d'Asie, favori pour être en demi-finale face au Real Madrid. Le club japonais a battu les Saoudiens d'Al Hilal en finale... dans un scénario qui ressemble fortement au Wydad-Ahly du mois de novembre dernier. Après un match nul 1-1 à l'aller, l'équipe qui reçoit le match retour (Urawa) s'est imposée 1-0 au bout du suspense pour s'adjuger le titre. Une équipe qui joue très bien au ballon, à l'instar de toutes les équipes japonaises de haut niveau, qui sont très fortes tactiquement et comptent dans leurs effectifs des joueurs étrangers, capables de faire la différence à tout moment. 
 

Mais attention tout de même à Al Jazira, le club émirati qui compte dans ses rangs Mbark Boussoufa, l'international marocain. Le club ne se montre pas gourmand dès le départ, mais plusieurs le donnent déjà favori pour sortir Auckland City lors du premier tour qui se jouera demain (17h). Les blancs seront soutenus par un grand nombre de supporters, puisque le club jouera à domicile... et ça risque de jouer des tours au malheureux représentant de l'Océanie.
 

Quant à Auckland City, c'est le club que tout le monde connaît désormais en coupe du monde des clubs. Équipe la plus forte de l'Océanie, elle remporte à chaque fois la ligue des champions de sa zone, et participera pour la 9e fois à la compétition... un record. 
 

On arrive donc aux grands monstres de la compétition. Ceux qui n'y accèdent qu'à partir de la demi-finale. Les représentants de l'UEFA et de la CONMEBOL, le Real Madrid et Gremio, deux mythiques clubs.

Le premier n'a pas besoin de présentation, il suffit de dire que le Real Madrid est en coupe du monde des clubs pour la deuxième année consécutive, après deux sacres successifs en ligue des champions européenne. 
 

Les autres favoris de la compétition, sont les Brésiliens de Gremio. Le club, formateur de Ronaldinho et plein d'autres légendes brésiliennes, a été sacré en finale de la Copa Libertadores face à Lanus, le club argentin. Sacré pour la 3e fois de son histoire, le club participera à sa première coupe du monde des clubs, et les spécialistes songent déjà à une finale déjà tracée face au Real Madrid.
 

 

Posté le 05/12/2017 à 20h00 Par Nassim Elkerf