Filinfo

Foot

Pourquoi Renard est-il sorti du bois?

© Copyright : DR
Pourquoi Hervé Renard s'est-il une nouvelle fois exprimé via les réseaux sociaux pour effectuer une ultime mise au point concernant son avenir? Décryptage.
A
A

Baraka, stop, basta. Ulcéré par les fausses rumeurs qui l'envoient en Algérie depuis plusieurs semaines, le sélectionneur national a réagi aujourd'hui. Une fois de plus. Via ses réseaux sociaux, et dans un message offensif, Hervé Renard met définitivement (?) fin aux spéculations sur son avenir. Surtout, il pointe du doigt ceux qui diffusent des informations erronées le concernant. Qui sont-ils? Quel est leur intérêt. À qui profite le crime?

La meilleure défense c'est l'attaque
Plus un jour sans qu'un média maghrébin ne publie un article affirmant l'arrivée prochaine d'Hervé Renard à la tête de l'équipe nationale de nos voisins algériens, ou dans une autre contrée. Qu'il soit en Russie, en vacances au Sénégal, ou de retour au Maroc, ces rumeurs ne cessent pas et agacent le Français. Le montant de la clause de rachat du contrat du sélectionneur a même été divulgué, alors qu'il est censé demeurer secret. Le double champion d'Afrique a donc décidé de contre-attaquer et d'envoyer dans les cordes les instigateurs de cette campagne de déstabilisation, par un message qui en dit long sur le climat qui règne au sein de la FRMF. Car il est certain que ceux qui colportent ces rumeurs n'agissent pas seuls...

Les secrets de la cabale
Qu'ils soient Marocains ou Algériens, les médias qui envoient Renard chez les Fennecs sont téléguidés. Sinon à quoi sert toute cette agitation, si ce n'est à semer le trouble auprès du public marocain? En tout cas le sélectionneur dispose d'un contrat long (2022) et n'a donc aucune raison de manipuler lui-même l'opinion. Il faut donc chercher ailleurs. Et pas très loin...



À lire aussi: Lekjaa doit siffler la fin de la récré



Et si l'échec des Lions de l'Atlas au Mondial avait été mal digéré par les dirigeants fédéraux? Peut être que les décideurs du football national n'ont plus confiance en leur technicien? C'est une possibilité. Interrogé il y a peu par nos confrères de Medi 1 TV sur l'avenir de Renard, Fouzi Lekjaa a commencé par déclarer que nul n'est indispensable, avant de souhaiter timidement le maintien de l'ancien coach de Lille. Une manière de souffler le chaud et le froid qui laisse les choses en suspens. En creux, il faut comprendre que si Renard n'est pas content et souhaite partir, Lekjaa ne le retiendra pas. Mais la vraie question est la suivante: pourquoi Renard voudrait-il quitter le Maroc?

Le challenge de Renard
Respecté sur le continent pour son palmarès éloquent, le natif d'Aix-les-Bains est un compétiteur né. C'est un homme de défis et le comportement de ses joueurs lors du dernier match de poules face à l'Espagne au Mondial, alors que le Maroc était déjà éliminé, le prouve. On ne remporte pas deux Coupes d'Afrique des Nations avec deux pays différents si l'on n'est pas un gagneur. Pourquoi ne pas aller chercher une troisième étoile avec une nouvelle équipe, dans la compétition qui l'a rendu célèbre? C'est un challenge à la hauteur de ses ambitions et des qualités du groupe qu'il a construit. Il serait alors le premier technicien à réussir ce tour de force. Il en a les moyens. Rappelons que le Maroc court après une victoire à la CAN depuis 42 ans, une éternité. 

Hervé Renard et Fouzi Lekjaa ont rendez-vous mardi prochain (24 juillet) pour clarifier certaines choses et notamment évaluer leur envie commune de poursuivre l'aventure. Le président de la Fédération royale marocaine de football devra sans doute faire des concessions s'il veut réellement le bien de son sélectionneur, et par ricochet, celui des Lions de l'Atlas.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Fête du sacrifice
Foot Fête du sacrifice

Le message de Renard aux Musulmans

Foot Fête du sacrifice
Foot Fête du sacrifice

Les Lions de l’Atlas vous souhaitent Aïd Moubarak

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Renard convoque 36 joueurs avant le Malawi


3 commentaires /

  • bouchareb
    Le 18 Jul. 2018 à 12h46
    de par son twit le coach hervé renard a donné une claque retentissante a ceux qui pechent dans les eaux troubles.
  • baille
    Le 18 Jul. 2018 à 08h22
    Il y a des fuites sur le contrat de Renard:cela ne peut provenir que de la FRMF.En dehors du Président,du secrétaire général,du directeur financier; personne n'a accès au contrat de Renard!! le Pt dit que personne n'est indispensable (pense à Renard) mais c'est peut être lui qui n'est pas indispensable, bien au contraire. Il cumule les mandats, mégalo, imbu du pouvoir,responsable de la perte du choix de la CM 2026. Aurait dû déjà donné sa démission mais s'accroche aux branches (c'est sûrement juteux pour lui. Il va à l'encontre des joueurs et du peuple!
  • baille
    Le 18 Jul. 2018 à 08h14
    Il y a des fuites sur le contrat de renard et cela ne peut provenir que de la FRMF. Personne ,en dehors du Président, peut être du secrétaire général et du directeur financier n'a accès au contra
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Opération sauvetage pour la Sonarges

Vers une candidature maroco-ibérique

Football Index: le nouveau terrain de jeu

Transgenre et arbitre, une première

Voici la date de WAC-Al Ahli

Maghreb United

Les Ultras misogynes de la Lazio

CR7 entame son opération séduction

Les joueurs d'Al Hoceima expulsés d'un hôtel

WAC-Al Ahly bientôt reprogrammé