Filinfo

Foot

Procès FIFA: 28 mois de prison requis contre Al-Khelaïfi, 3 ans contre Valcke

Jérôme Valcke, ancien numéro 2 de la FIFA, et Nasser al-Khelaïfi, président du PSG et de beIN Media Group. © Copyright : DR
Le parquet suisse a requis mardi 28 mois de prison contre le président de beIN Media et du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, ainsi que trois ans contre l'ancien numéro 2 de la Fifa, Jérôme Valcke, dans un procès de droits télévisés.
A
A

Il s'agit des deux premières peines d'emprisonnement requises sur le sol européen dans les multiples scandales qui empoisonnent le football mondial, après la condamnation aux Etats-Unis de plusieurs anciens dirigeants sud-américains.

Principal prévenu, Jérôme Valcke comparaît depuis lundi dernier devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone, dans deux affaires liées à sa quête d'argent pour assurer un train de vie "de cigale", a résumé le procureur fédéral Joël Pahud, cité par l'agence suisse Keystone-ATS.

Dans le premier volet, le parquet lui reproche d'avoir sollicité à l'été 2003 l'aide de Nasser Al-Khelaïfi pour acheter une luxueuse villa en Sardaigne, au moment où beIN négociait la prolongation de ses droits médias en Afrique du Nord et au Moyen-Orient pour les Mondiaux-2026 et 2030.

"Personnalité phare du football", a rappelé le parquet, M. Al-Khelaïfi avait acquis la demeure pour 5 millions d'euros, via une société transférée presque aussitôt au frère d'un de ses proches collaborateurs, avant de la mettre à disposition de M. Valcke.

Les deux hommes ont tour à tour évoqué un arrangement "privé", sans lien avec le contrat conclu par beIN avec la Fifa en avril 2014, à des conditions présentées par la défense comme "très avantageuses" pour l'instance du football.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous