Filinfo

Foot

William Jebor flambe avec le Liberia

© Copyright : DR
William Jebor s’est illustré mardi soir contre le Congo-Brazzaville, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Le Libérien a inscrit un nouveau but , offrant ainsi une première victoire à son pays.
A
A

Dans le groupe G des éliminatoires de la CAN 2019, le Liberia a battu (2-1) le Congo-Brazzaville mardi soir, dans le cadre de la 4ème journée.

Tout s’est joué dans le premier quart d’heure du match. Les coéquipiers de William Jebor ont ouvert le score à la 7e, avant que l’attaquant du Wydad ne double la mise à la 14e. Les visiteurs ont, quant à eux, réduit le score à la 15e.

Il s’agit de la première victoire du Libéria dans ses éliminatoires, qui revient à hauteur des Congolais avec 4 points, à une unité derrière la République démocratique du Congo. Le leader de ce groupe est le Zimbabwe avec 8 points. 

William Jebor s’apprête à rejoindre l’effectif du WAC qui affrontera, dimanche prochain, le Mouloudia d’Oujda, pour le compte de la 5ème journée de la Botola.

 

 

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Le Maroc clôture les éliminatoires par un nul

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Malawi-Maroc: le onze de départ des Lions de l'Atlas

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Suivez en direct Malawi-Maroc à 14H


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Maroc-Argentine rapportera gros

Le Raja pense déjà à la saison prochaine

Le coach des U23 confiant face à la RDC

Pour le Real, c’est Mbappé ou rien

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous