Filinfo

Foot

Maxime Lopez, l’autre rêve l’algérien

© Copyright : DR
L’Algérie veut Houssem Aouar mais pas seulement lui. Djamel Belmadi souhaite désormais attirer Maxime Lopez, joueur de l’Olympique de Marseille.
A
A

Il n’y a pas qu’Houssem Aouar (Olympique Lyonnais, France) qui fait rêver l’Algérie. Les Fennecs souhaitent aujourd’hui attirer le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, Maxime Lopez.

La mère du jeune homme est originaire de Béjaïa (Kabylie). Le profil de Lopez, 21 ans, plaît au sélectionneur local, Djamel Belmadi. Selon Le Buteur, il aurait contacté le frère ainé du joueur qui a déjà porté les couleurs de la sélection olympique.

International espoir français, le joueur phocéen souhaiterait se concentrer sur son club, qui vit une saison mitigée et songe à l’Euro U21 qui se jouera en juin en Italie et Saint-Marin. "Oui, j’ai coché la date, j’y pense", a récemment affirmé Lopez.

"J'ai fait la campagne éliminatoire donc j'y pense, à moi d’être performant à Marseille pour me donner des chances d’y aller", poursuit le joueur. Pas sûr que Belmadi parvienne à convaincre le Marseillais.

 

 

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Algérie
Foot Algérie

Vidéo. Pourquoi les Algériens ont-ils boycotté leur derby?

Foot CHAN
Foot CHAN

On connaît les dates de Maroc-Algérie

Foot Algérie
Foot Algérie

Vers le huis clos généralisé dans les stades algériens


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Du renfort chez les Lionceaux U23

Mbappé et le Real négocient déjà

Le DHJ très remonté contre la FRMF

La sévérité de la FRMF décriée

Le WAC évite les grands en quarts

Les offres pour la VAR prolifèrent

Les agresseurs d'arbitres mis hors-jeu

La RSB peut qualifier le Raja ou le Husa

La douleur des All Blacks néo-zélandais

Abdelmalek Abroun face au MAT