Filinfo

Foot

Transfert d'El Kaabi: le Racing touche le jackpot

© Copyright : Adil Gadrouz
Ayoub El Kaabi est un nouveau joueur du club chinois Hebei Fortune. La Renaissance sportive de Berkane a trouvé un accord pour vendre sa star, au grand bonheur du Racing de Casablanca, son club formateur. Voici pourquoi...
A
A

Le Racing de Casablanca peut se frotter les mains. En tant que club formateur d'Ayoub El Kaabi, le club relégué cette saison en Botola 2 touchera 25% des 6 millions d'euros que la RS Berkane recevra du Hebei Fortune. 

Selon nos sources, lors des négociations entre Berkane et Abdelhak Rizkallah, le président du RAC, ce dernier avait exigé un haut pourcentage à la revente. Désormais, le Racing aura 1.5 million d'euros, pour se refaire une beauté et essayer de retrouver l'élite dès la saison prochaine. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Berkane défend son leadership face à Al Masry

Foot Mercato
Foot Mercato

Alisson plus cher que Buffon?

Foot Mercato
Foot Mercato

Belmaalem à l'AS FAR, c'est chaud!


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun