Filinfo

Foot

La presse internationale se déchaîne contre les Lions de l'Atlas

© Copyright : DR
La presse internationale a réagi après l’élimination des Lions de l'Atlas de la CAN 2019 aux mains du Bénin. Elle est unanime. Les Écureuils ont donné une leçon de football aux hommes d'Hervé Renard, qui quittent le tournoi par la petite porte. Revue de presse.
A
A

Hier, la première surprise de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 a eu lieu après l'élimination de la sélection nationale, battue aux tirs aux but par son homologue béninoise. Une grosse désillusion pour les hommes d'Hervé Renard qui n'ont pas manqué de se faire allumer sur les réseaux sociaux mais aussi par la presse internationale. 

Lire aussi: La toile pas tendre avec Ziyech et les Lions

“Le Bénin crée la sensation en éliminant le Maroc aux tirs aux buts en huitièmes”, lance le quotidien français l'Équipe qui rappelle que le sélectionneur national Hervé Renard quittera les Lions de l'Atlas sur un gros échec. Le média a également salué le travail de Michel Dussuyer, qui a pris sa douce revanche après son élimination par le Maroc de Renard dès le premier tour de la CAN 2017 au Gabon, quand il était à la tête de la Côte d'Ivoire. 

Pour France Fooball, la qualification du Bénin est “exceptionnelle”. En racontant les faits du match, le journal rapporte que les Béninois ont réussi à éliminer les Lions de l'Atlas grâce à une seule occasion, durant les 120 minutes de jeu. L'unique occasion qui a d'ailleurs offert l'ouverture du score pour les Écureuils

“Le Maroc éjecté et Ziyech maudit”, lit-on sur le site de BeIN Sports. Le média qatari explique que les craintes des Marocains ont été confirmées, surtout après les prestations très moyennes des camarades de Medhi Benatia en phase de poules. Il a tenu également à saluer la performance défensive du Bénin qui n'a laissé aucune chance aux attaquants marocains, qui ont fait preuve de maladresses devant le but béninois. 

Pour Radio France internationale, c'est un “quart historique” pour le Bénin. “Le 5 juillet 2019 restera à jamais gravé dans l’histoire du sport béninois. C’est ce soir-là que les Écureuils se sont réellement installés à la table des grands du football africain”, écrit RFI

Et enfin, France24 a expliqué cet échec par le manque de lucidité des Lions de l'Atlas, à l'image d'un Hakim Ziyech qui a été complétement à côté de la plaque. “Le Maroc d'Hervé Renard sort par la petite porte sans avoir jamais vraiment convaincu dans cette CAN, où il faisait pourtant partie des favoris”.

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Bilal El Khannouss
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Info

Retrouvez-nous