Filinfo

Foot

Botola 2019-2020: les favoris, les outsiders et les autres…

© Copyright : DR
La Botola reprend du service ce weekend. L’occasion de faire une revue des seize équipes engagées, des favoris tels le Wydad, le Raja et la RSB, ainsi que les clubs fraîchement promus, comme la Renaissance de Zemamra et le Raja de Béni Mellal.
A
A

Cette saison la course au titre s'annonce, comme souvent, intense, haletante et indécise... Logiquement, les deux clubs casablancais, le Wydad et le Raja, s'avancent en grands favoris. Mais les Diables Rouges et les Aigles Verts ne seront pas seuls au monde. Présentation.

Les Rouges en grands favoris
À tout seigneur tout honneur. Le Wydad de Casablanca, champion en titre, aura à cœur de conserver son bien. Surfant sur une dynamique positive à la faveur d'une stabilité managériale et une bonne santé financière, les Rouges se fixent, chaque année, des ambitions plus grandes que la précédente, ce qui les expose au risque d’éparpillement des forces et au casse-tête des calendriers qui s'entremêlent les uns aux autres.

Ayant toujours en travers de la gorge le scandale de la finale de la Ligue des Champions, les Wydadis chercheront leur revanche sur le terrain, en attendant la décision de la CAF. Pour réparer les injustices dont le club a été victime, ils ont fait leur choix: la “Champions” doit être l’objectif numéro un. D'autant que le Wydad s’est imposé comme l’un des mastodontes de cette épreuve et un invité habituel du dernier carré.

À lire aussi: Que vaut ce Wydad cru 2019-2020?

En plus de la défense du titre national et de la course à la C1, le WAC cherchera à glaner une dixième Coupe du Trône, qui le fuit depuis l’édition 2000-2001. Une période très longue pour le club qui détenait jadis le record de victoires dans la prestigieuse compétition. Sans oublier la Coupe Mohammed VI, qui occupera sans aucun doute une bonne place sur le tableau de bord du staff technique et de la direction du Wydad, au regard de sa symbolique et de ses retombées financières indéniables. En gros, la mission des Nakkach, Saidi et autres Noussair pour défendre leur titre nationale s’annonce difficile.

Le Raja à l’assaut
L’autre club Casablancais, le Raja, n’a plus remporté ce titre depuis 2012-2013. Dauphins de la dernière édition, les Verts se lancent dans cette longue et épineuse quête avec une écurie modifiée à la suite du départ de deux pièces maîtresses, le meilleur buteur des deux précédentes saisons Mohcine Iajour et le feu follet Zakaria Hadraf, qui ont rejoint l’Arabie saoudite (Damac). Et surtout en l’absence de son maestro Abdelilah Hafidi, qui ne refoulera qu’en janvier les pelouses après la blessure contractée en finale de la Supercoupe d'Afrique, l’ayant éloigné des terrains depuis mars.

Pour combler ces départs, l’équipe s’est payée les services de joueurs expérimentés avec le retour au bercail de son enfant prodige Mohcine Metouali après un passage de trois ans au Qatar, et d’Omar Arjoune, passé par toutes les catégories des Vert et Blanc avant d’aller acquérir plus de maturité à l’Ittihad de Tanger (IRT). Signalons également les arrivées du milieu de terrain international congolais Fabrice Ngoma de l’AS Vita Club et de l’international marocain Hamid Ahadad (Zamalek), sous forme de prêt. Cependant, la mission ne sera point aisée face à de solides prétendants.

OCS, RSB, HUSA… le bal des outsiders
Les “deux fantastiques” ne seront pas seuls au monde. Et si les Gadiris refaisaient le coup 17 ans après? Sur le papier, les coéquipiers de Abdelkarim Baadi ont une bonne tête d’outsider, surtout après leur excellent parcours lors du précédent exercice et en Coupe de la CAF. Cependant, ils n'ont plus cette étiquette d'équipe surprise. Cette fois-ci, ils seront attendus au tournant. L’Olympique de Safi, qui a réussi à garder son effectif presque intact, reste un candidat crédible lui aussi. Les Safiotes répondront-ils présents cette fois ? Cette question peut également être posée à la RSB. Après une saison dernière au-delà des espérances, la formation Berkanie aura cette année la lourde tâche de confirmer son potentiel.

À lire aussi: À quelle date se clôture le mercato marocain?

Qui sera l’équipe surprise?
Autre équipe à prendre au sérieux: le Difâa d’El Jadida. Une des valeurs sûres du championnat marocain, le DHJ arrive toujours à tirer son épingle du jeu, décrochant une place dans la première partie du classement final. Mais avec Badou Zaki sur le banc, les Doukkalis vont tenter de progresser encore un peu plus en espérant remporter, enfin, ce titre de champion qui semble ne pas vouloir venir.

Enfin le retour de l’AS FAR?
Depuis quelques années, l’AS FAR, un des clubs les plus titrés du Maroc, connaît une réelle crise de résultats. Un constat qui a poussé l’“état major” du club à dégainer l’artillerie lourde en commençant par ramener Abderrahim Talib sur le banc. Une fois le commandant en place, il ne restait plus qu’à constituer un bataillon, digne de ce nom, avant de partir en mission contre les 15 autres clubs de Botola. À coup de millions, l’AS FAR a réussi à ramener dans ses rangs 16 joueurs dont Salaheddine Bahi (Raja), Abdelilah Amimi (KACM), Achraf Merzak et Omar Jirari (WAF) et Ayoub El Koudali (OCS). De quoi voir venir.

À lire aussi: Vidéo. Surprise, Zemamra élimine le Raja

Ils auront du souci à se faire
Comme chaque saison, les premiers exposés à la descente seront les deux promus la Renaissance de Zemamra et le Raja de Beni Mellal. Mais ils ne seront pas les seuls à devoir se battre pour rester en première division. Le MAT, qui s’est sauvé de peu la saison dernière risque d’avoir beaucoup de mal à entrevoir la lumière cette saison. Attention aussi pour l’Olympique de Khouribga de Rachid Taoussi, éliminé par l’Olympique Dchira (club de Botola 2) en 16e de finale de la Coupe du Trône, et le Mouloudia d’Oujda dévalisé lors du mercato, qui auront fort à craindre également.

Ci-dessous, le programme de la 1ère journée, amputée de 3 matchs en raison de la participation du Wydad, du Raja, de la Renaissance de Berkane et du Hassania d'Agadir en Ligue des Champions et en Coupe de la CAF:

Samedi 14 septembre
OCS Vs OCK à 16H00
MAT Vs ASFAR à 18H00
FUS Vs IRT à 20H00

Dimanche 15 septembre
CAYB Vs RCAZ à 17H00
RCOZ Vs MCO à 20H00

Les matchs reportés
DHJ Vs WAC
HUSA Vs RSB
RCA Vs RBM

Par Mohamed Yassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Sociétés sportives
Foot Sociétés sportives

Vidéo. Transformation des clubs en S.A, voici les dernières infos

Foot Botola
Foot Botola

Vidéo. Pour la VAR, il faudra attendre 2020

Foot Coupe du Trône
Foot Coupe du Trône

La date Wydad-AS FAR (enfin) connue


1 commentaires /

  • R.R
    Le 13 Sep. 2019 à 08h45
    Je pense que le WAC sera champion car ils ont atteint un haut niveau de maturité dans le jeu et surtout dans l'approche des matchs avec beaucoup de certitudes sur leurs capacités et leurs qualités avec un effectif large, ils connaissent la recette pour gagner et ils ratent très peu de match. Sauf accident je les vois Champion inchallah
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

Lekjaa canarde la CAF

Fouzi Lekjaâ fait son show

Le Wydad saisit à nouveau le TAS

Un consultant italien limogé pour racisme

Le football tient son AG annuelle

Beaumelle bientôt fixé sur son sort

Halilhodzic en colère contre Belhanda

Ribéry déjà à l’aise en Italie

17 Marocains aux 17es Mondiaux d'athlétisme

La FIFA attend la CAF pour le Mundialito