Filinfo

Foot

La présidence du Raja en manque de candidats

© Copyright : DR
Kiosque360. Aucun candidat à la succession de Jawad Ziyat à la tête du Raja. Et pour cause, le club traverse une grave crise financière qui empêche les recrutements pour la nouvelle saison.
A
A

Le départ de Jawad Ziyat est définitivement acté, mais les candidats à sa succession ne se bousculent pas au portillon. A en croire le quotidien Al Massae du 27 novembre, le poste du président du Raja est une patate chaude en raison de la crise financière mettant le club dans l’impossibilité de recruter. 

En effet, les pertes induites par la crise du Covid-19, couplées à un endettement abyssal qui a englouti la prime de champion de la saison, ainsi que l’impossibilité de percevoir les droits TV, ont vidé les caisses du club.

Aujourd’hui, le Raja doit affronter une grosse masse salariale. Pire, la prime prévue en cas de victoire en finale de la Coupe Mohammed VI des clubs arabes a été revue à la baisse, alors que le club comptait dessus pour renflouer ses caisses.

Droit dans ses bottes lors de sa réunion virtuelle avec les adhérents, Ziyat a proposé une autre réunion pour examiner la possibilité de désigner l’un des deux premiers vice-présidents pour gérer les affaires du club en attendant la tenue d’une assemblée générale à la fin de la saison d’où sortira un nouveau président. 

Ziyat a également fait savoir aux adhérents que la commission d’homologation des transferts n’a pas donné son feu vert au recrutement de Wail Nouh Saadaoui et Marouane El Hadhoudi. Selon lui, ces transferts risquent de capoter en raison des conditions strictes imposées par la Fédération royale marocaine de football (FRMF).

Enfin, le quotidien Al Massae indique que les adhérents vont sonder les potentiels candidats au poste de nouveau président et examiner leurs projets qui doivent garantir la stabilité du club. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Raja de Casablanca
Foot Coupe Mohammed VI

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous