Filinfo

Foot

Pour ne pas être privé de LDC, le Raja négocie avec Fakhir

Mhamed Fakhir, ex-entraîneur du Raja. © Copyright : DR
Kiosque360. Le Raja et son ancien entraîneur, M’hamed Fakhir, ont décidé de reprendre langue pour négocier un arrangement et éviter au club d’être privé par la CAF d’une participation à la Champions league Afrique.
A
A

A en croire le quotidien Al Ahdath Al Maghribia de ce mercredi 2 décembre, le Raja a ouvert la voie à la négociation avec son ancien entraîneur, M’Hamed Fakhir, qui a bénéficié d’un jugement du Tribunal arbitral du sport (TAS) obligeant les Verts à lui payer la somme de 5,2 MDH à titre de dédommagement. 

Se trouvant dans l’obligation de régler ce litige dans un délai de 20 jours, le Raja s’est lancé dans une course contre la montre pour clore définitivement ce dossier à travers un arrangement avec Fakhir.

En effet, le club casablancais craint d’être suspendu de la participation à la Champions league Afrique en raison de la non-exécution de la décision du TAS, comme cela été demandé par l’avocat de Fakhir.

Al Ahdath révèle que les deux parties se sont réunies une première fois ce lundi pour se mettre d’accord sur le principe de la négociation dans le but d’éviter l’exécution de la décision du TAS et la remplacer par un accord à l’amiable.

Malgré les soucis financiers du club et la question de l’élection du successeur du président sortant, Jawad Ziyat, la direction technique du club poursuit la préparation de la nouvelle saison avec un premier match choc ce dimanche contre le FUS de Rabat.

En effet, l’effectif se déplacera ce jeudi à Skhirat pour préparer le lever de rideau de la Botola dans sa saison 2020-2021. Pour rappel, le stage de préparation qui devait se dérouler à Tanger a été abandonné en raison de l’absence des internationaux du club qui ont participé avec leurs pays aux éliminatoires de la prochaine CAN.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Abdesalam Ouaddou
Foot Raja de Casablanca

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous